Eglise de Saint-André

Le projet de l'église imposante qui fait face à la Piazza Caduti pour la Liberté a été conçu par Gian Lorenzo Bernini, qui l'a envoyé de Rome à Turin afin que l'architecte du duc de Savoie Guarino Guarini en suive la réalisation.

Ce dernier ne s'est pas limité à suivre les travaux mais est intervenu directement sur le projet pour l'adapter aux caractéristiques du site. La structure a été construite entre le 1672 et le 1687, bien que le dôme et le couronnement de la façade soient d'une période ultérieure. L'église a été construite grâce à la contribution de tous les citoyens, invités à présenter leurs offres à partir d'un cycle de prédication tenu durant ces années par des jésuites.

L'église a un plan à trois nefs avec des chapelles profondes et une façade caractéristique ornée de grandes colonnes corinthiennes. À l'intérieur, l'autel de San Sebastiano, patron de Bra, exécuté en 1760 par Giuseppe Antonio Barelli, est de belle facture. L'autel est situé dans une haute chapelle à l'intérieur de laquelle est représenté le "Martyre de San Sebastiano" peint en 1761 par le peintre de la cour de Savoie Claudio Francesco Beaumont.

St. Andrea abrite les peintures de Jean Claret, dont la fameuse "Bataille de Lépante" conservée dans la sacristie, et Pietro Paolo Operti. L'autel de la Chapelle du Carmine avec le groupe sculptural représentant la "Madone portant le scapulaire au Bienheureux Simon", réalisé par le sculpteur Roasio di Mondovì, est de valeur. Les œuvres de l'autel principal sont de Davide Caland.