IoAiutoBra 1 débarrasser

L'auto-certification est un droit et son utilisation est facile: il suffit d'une simple déclaration du citoyen.

Tous les citoyens italiens et ceux de l'Union européenne ont droit à l'autocertification. Les citoyens des pays non membres de l'UE résidant légalement en Italie ont le droit d'autocertification limitée aux données et aux faits vérifiables dans les administrations publiques.

Il est toutefois nécessaire de ne pas faire de fausses déclarations pour éviter les sanctions prévues par la loi à cet égard. Si la vérification révèle la non-véracité du contenu des déclarations faites, les avantages découlant de la disposition délivrée sur la base de la déclaration mensongère et seront punis selon le code pénal et les lois spéciales en la matière seront caduques. Les administrations et les opérateurs de service public sont tenus d'accepter l'autocertification dans tous les cas prévus. L'autocertification peut être effectuée dans tous les bureaux de l'administration publique, des municipalités, des écoles, des universités, de la motorisation civile, de la préfecture, de l'INPS ou des gestionnaires de services publics.

Qu'est-ce qui peut auto-certifier

Ils peuvent être auto-certifiés:

  • date et lieu de naissance
  • titre de mise à niveau et qualification technique
  • résidence
  • revenu ou la situation économique, également dans le but d'accorder des prestations et des avantages de toute nature prévus par des lois spéciales
  • citoyenneté
  • l'exécution d'obligations de contribution spécifiques avec indication du montant payé
  • jouissance des droits civils et politiques
  • la possession et le numéro du code des impôts et du numéro de TVA ainsi que toutes les données présentes dans la base de données du registre des impôts
  • était un sans-abri, marié, veuf ou libre
  • chômage
  • statut de famille
  • catégorie de qualité et de retraite des retraités
  • la vie dans l'existence
  • qualité des étudiants
  • la naissance du fils
  • qualité du représentant légal des personnes physiques ou morales, tuteur, curateur et assimilés
  • décès du conjoint, ascendant ou descendant
  • inscription à des associations ou à des formations sociales de tout type
  • inscription à Albi, registres ou listes détenus par les administrations publiques
  • toutes les situations liées à l'accomplissement des obligations militaires, y compris celles attestées dans l'état du dossier de service
  • adhésion à des ordres professionnels
  • qu'ils n'ont pas fait l'objet de condamnations pénales
  • titre de l'étude, examens soutenus
  • ne pas être destinataire de mesures relatives à l'application de mesures préventives, de décisions civiles et de mesures administratives inscrites au casier judiciaire en vertu de la loi actuelle
  • qualification professionnelle possédée
  • ne pas être au courant d'être soumis à une procédure pénale
  • titre de spécialisation
  • qualité de la vie dépendante
  • activer le titre
  • toute la connaissance directe du sujet contenue dans les registres de l'état civil
  • titre d'entraînement
  • ne pas être en liquidation ou en faillite et ne pas avoir déposé une demande de consentement

Toutes ces déclarations peuvent être faites par l'intéressé sans qu'il soit nécessaire de les authentifier, en exonération totale du droit de timbre. Ils peuvent être présentés au bureau demandeur sans formalités spéciales, ainsi que directement par la partie intéressée, y compris par courrier, fax, courrier électronique ou par des tiers.

Que peut-on dire dans l'affidavit de l'acte notarié?

Toutes les autres situations, les faits et les qualités personnelles connues du citoyen et non pas dans votre liste de ce que vous pouvez certifier eux-mêmes, peuvent être attestés par affidavit des déclarations sous serment sans la signature authentique: il suffit de signer et joindre tous ' acte (la déclaration) une photocopie de votre pièce d'identité ou le signer devant l'employé responsable.

Lorsque les déclarations sont présentées ensemble ou après une demande ou en tout cas s'y rattachant, elles ne doivent pas être authentifiées mais signées avant l'employé désigné ou présenté par une autre personne ou envoyées par courrier ou par télécopie en joignant une photocopie de la pièce d'identité; ils ont une valeur définitive et ont la même validité temporelle de l'acte qu'ils remplacent. La déclaration dans l'intérêt de ceux qui se trouvent dans une situation d'empêchement temporaire, en raison de leur état de santé, est remplacée par celle donnée à un agent public par le conjoint ou, en son absence, par les enfants ou autre parent en ligne droite ou une garantie jusqu'au troisième degré.

Une obligation, pas une faculté

Après l'entrée en vigueur de la loi de stabilité (L. 183 / 2011), de Janvier 1 2012, les bureaux publics est interdit de délivrer des certificats pour prouver les conditions, les faits et qualités personnelles à montrer aux autres pouvoirs publics et les opérateurs privés services publics (article 40, DPR445 / 2000). Par conséquent, à compter de Janvier 1 2012, les citoyens, dans les relations avec les organes de l'administration publique et les gestionnaires des services publics, ne peuvent pas utiliser les certificats (qui aura force de loi que si elle est utilisée dans les relations avec d'autres privés) et va assumer la charge procès administratif, les faits et les qualités personnelles par affidavits acte notoire (art. DPR 47 445 / 2000) ou de certification (art. 46) .Cette signifie non seulement que vous ne pouvez plus demander au citoyen aller au bureau d'enregistrement pour obtenir un certificat à produire dans un autre bureau public ou un opérateur de service public, mais cela signifie également qu'on ne peut même pas demander des certificats directement au bureau d'enregistrement. Si les administrations publiques et les gestionnaires des services publics le font, ils recevront un document invalide et donc nul, ou du moins, inefficace.

Par conséquent, l'autocertification devient une obligation et non un simple pouvoir discrétionnaire. En effet, les administrations publiques et les gestionnaires de services publics sont obligés de fonctionner exclusivement avec des auto-déclarations produites par les citoyens, uniquement pour avoir les pouvoirs de vérification prévus par la loi. L'autocertification a la même valeur que les certificats (article 46, DPR 445) est gratuite et aucune authentification n'est requise.

Timbres restants certificats

Les certificats délivrés par le nom Les bureaux peuvent être demandés dans le cadre des relations avec le secteur privé (banques, sociétés, compagnies d'assurance, les clubs sportifs, etc.), mais même dans ces cas, il sera possible de compter sur l'auto-certification, avec le consentement du sujet candidat privé ( Article 2, DPR 445).

Sur les certifications administratives à produire aux particuliers, les mots: "Ce certificat ne peut être produit aux organes de l'administration publique ou aux opérateurs privés de services publics". Ceci implique que pour les certificats du registre (résidence, statut familial, contextuel, existence dans la vie, etc.) le droit de timbre doit être payé (article 4 du tarif attaché à A au DPR 642 / 1972 ) et les frais de secrétariat, soit € 16 + € 0,52 pour chaque document. L'authenticité des signatures au pied des affidavits de l'acte notarié est également soumise au cachet, à moins que des dérogations spécifiques ne soient prévues pour l'usage auquel les déclarations sont destinées.

Le décertification ne s'applique pas lors de la présentation des listes de candidats et que l'auto-déclaration n'est pas permis dans le processus électoral préparatoire, en ce qui concerne les certificats de participation des droits politiques à soumettre aux administrations publiques, étant tous effets "certifiés", sont soumis aux dispositions en vigueur.

Ce dont tu as besoin se présenter personnellement dans l'administration publique avec une preuve d'identité et d'auto-certification prêt.

Délai de livraison: l'autocertification est immédiatement retirée.

coût: Gratuit.

Délais de recours: immédiate.

Pièces jointes:
Télécharger ce fichier (facsimile_autocertificazione.doc)facsimile_autocertificazione.doc[Une auto-certification similaire fac.]0 kB
Télécharger ce fichier (I CERTIFICATI.pdf)Je CERTIFICATES.pdf[Certificats de registre et extraits des documents d'état civil. Le détail]107 kB