IoAiutoBra 1 débarrasser

Le conseil municipal de Bra s'est réuni hier par voie électronique. La session, la première depuis quelques mois maintenant, s'est ouverte par une longue communication du maire Gianni Fogliato, qui s'est tout d'abord souvenu des concitoyens disparus au cours de ces mois, à commencer par les victimes de coronavirus comme le dr. Dominique Musafiri. Cela a été suivi de sincères remerciements aux agents de santé de première ligne dans la lutte contre Covid 19, aux nombreux bénévoles qui, au cours des derniers mois, ont travaillé pour la communauté et la citoyenneté elle-même, qui s'est toujours montrée respectueuse des règles dictées pour lutter contre la pandémie. Des considérations qui ont trouvé le consensus de toute l'assemblée de la ville.

Modifications budgétaires
Les questions économiques étaient au cœur de la réunion du conseil municipal. L'assemblée s'est en effet retrouvée à ratifier trois modifications du budget prévisionnel 2020 adopté ces dernières semaines par l'Exécutif.
Le premier, approuvé par le vote favorable de tous les administrateurs à l'exception d'Annalisa Genta (Courage-You change), qui s'est abstenue, a enregistré des contributions plus élevées dont 20 mille euros de ressources supplémentaires du Fonds national de solidarité et 13 mille euro de remboursements par l'État des dépenses engagées dans la perspective du référendum constitutionnel qui devait avoir lieu en mars.
La deuxième modification du budget est décidément plus substantielle, avec laquelle les 157 mille euros accordés par l'État pour des interventions en faveur des familles - ou les bons - et encore 15 mille euros de contributions de la Fondation Cassa di Risparmio di Cuneo en faveur Services sociaux. Le texte a été approuvé avec un vote minoritaire contre et le conseiller Genta s'abstenant.
Enfin, le dernier changement concerne la mise en œuvre de diverses contributions destinées à soutenir l'initiative «J'aide Bra» liée à l'urgence Covid 19: les 15 mille euros donnés par le Conseil des Volontaires (résultat de la décision unanime des 54 associations bénévoles actives sous la Zizzola), les 1000 euros accordés par la Consulta pour l'égalité des chances, les 2.500 euros donnés par les comités de quartier et de village, les 10 euros donnés par le Monastère des Clarisses de Bra, auxquels s'ajoutent les 22,7 milliers d'euros de contributions état pour l'assainissement des milieux et 4 XNUMX euros pour les activités menées par la police municipale durant ces semaines d'urgence. Dans ce cas également, la résolution a été approuvée par le vote favorable de tous les administrateurs, à l'exception de l'administrateur Genta, qui s'est abstenu.
En discutant des changements dans les états financiers, la minorité a critiqué le Conseil pour avoir pris des mesures pour atténuer les effets de la crise économique due à la pandémie sans impliquer l'opposition. Ainsi, la conseillère Guliana Mossino (Lega): "Nous ignorons le manque de transparence dans le travail de l'administration, qui aurait dû travailler avec nous". Des critiques également pour avoir distribué tous les fonds disponibles dans une seule solution.
Pour répondre le maire Gianni Fogliato, titulaire de la délégation aux finances: «Les indications arrivées de la protection civile voulaient une distribution rapide de ces fonds pour faire face à une situation difficile. Nous nous sommes mis d'accord sur des procédures similaires à celles décidées à Alba par une administration de couleur politique différente. Par ailleurs, nous avons décidé de compléter ces fonds par 44 milliers d'euros de nos ressources pour répondre aux demandes faites en temps utile mais qui n'auraient pas été suivies car les fonds de l'Etat sont désormais épuisés ".
Les minorités ont ensuite exhorté l'administration à soutenir davantage les activités économiques de la ville: "Je comprends que la municipalité n'aura pas beaucoup de possibilités d'intervention, mais nous devons faire quelque chose", a déclaré le conseiller Marco Ellena (Lega), qui a proposé une réduction de la taxes pour les commerçants. Pour Annalisa Genta "comme il y a une urgence sanitaire, il y en a une économique qui nécessite des interventions rapides", à financer par un choix radical: la renonciation à l'achat de la surface de l'ancien chantier ferroviaire et l'emploi des fonds liés à l'appui des numéros de TVA. Une hypothèse qui a cependant trouvé d'autres représentants des minorités contre le départ avec Segio Panero (Ensemble pour Panero-Civic Group).
Le maire adjoint Biagio Conterno est intervenu sur ce point, qui a rappelé comment la Municipalité s'est immédiatement activée pour répondre aux besoins des commerçants en toutes occasions lorsque cela était possible (service de déménagement, marchés et désormais agrandissement des dehors) . Le maire Fogliato a également rappelé comment l'administration s'était engagée à utiliser le prochain surplus administratif pour les initiatives citoyennes.
Au cours de la discussion, le conseiller Davide Tripodi (Bra Tomorrow) a toutefois tenu à souligner la situation difficile vécue par de nombreuses familles Braidesi: «900 familles ont bénéficié du bon d'achat; si l'on y ajoute les 400 ménages régulièrement assistés par les services sociaux, cela signifie que 10% des familles braidesi se retrouvent sans revenu. Un fait dramatique. "


Renégociation d'hypothèques
L'assemblée a ensuite approuvé un document avec lequel l'administration procède à une renégociation générale des dettes contractées par la ville de Zizzola avec Cassa Depositi e Prestiti. Il s'agit d'une dette résiduelle totale de 14.182.344 2020 357 euros. L'opération, rendue possible par une règle récente, se traduira par un bénéfice pour les caisses de la commune pour XNUMX d'environ XNUMX milliers d'euros. "Malheureusement", a précisé le maire, "la loi ne prévoit pas de revisiter les taux d'intérêt, ce qui aurait entraîné de nouvelles économies".
La résolution a été adoptée par les votes de la majorité et du directeur Genta, tandis que les autres membres de la minorité se sont abstenus.

Lire aussi:

- Deux règlements approuvés: des sanctions en matière de construction et d'aménagement paysager et le nouveau conseil municipal des comités de quartiers et hameaux

- Dix questions ont été discutées au conseil

(Rb)



Info: Ville de Bra - Secrétariat général
tél. 0172.438211 - segreteria@comune.bra.cn.it