En Août 2014 une patrouille de police municipale Bra avait placé sous une saisie Fiat Multipla parce que les agents, avec l'aide du « système Targa » système informatisé avait établi que, distribué avec l'assurance a expiré six mois. Après avoir contesté la violation lourde, les agents avaient confié le véhicule, comme prévu par la loi, au même conducteur qui l'avait transporté à sa résidence en utilisant un wagon.

Police municipale de Bra: activités de contrôle


Le conducteur, dans les soixante jours après le concours, n'avait pas payé l'assurance due et la sanction imposée par les agents. Pour cette raison, le bureau du contentieux du commandement de Beyrouth a envoyé les actes à la Préfecture de Cuneo, qui en mai 2015 a eu la confiscation du véhicule. Selon la loi, au plus tard trente jours après la notification de la décision de confiscation, l'intéressé doit avoir transporté le véhicule dans les trente jours suivants dans l'un des registres de la préfecture.
Comme l'homme n'a pas fourni, les officiers de la police municipale à Braidé ont atteint leur domicile pour effectuer la récupération forcée du véhicule, découvrant qu'il avait été vendu à un jeune couple Mondovì. Les agents perfides, avec la précieuse collaboration des collègues de Mondovì, convoquèrent les nouveaux propriétaires au commandement mégalgal de la police municipale, communiquant les nouvelles amères et reprenant la voiture. Ceux-ci ont immédiatement déposé une plainte contre le propriétaire qui devra répondre à une escroquerie, violation de la garde des biens saisis et enlèvement des sceaux. (Police municipale de Bra)