IoAiutoBra 1 débarrasser
La Marche 21, le premier jour du printemps, Bra célèbre la Journée de la mémoire et de l'engagement à la mémoire des innocentes victimes des mafias. Symbole d'espoir, l'engagement social et de sensibilisation dans le domaine de la justice et la légalité, sera célébré par une série d'événements qui, du lundi Mars 18, accompagnera la ville sur la voie de la croissance et de la mémoire.

Lundi Mars 18, 21 au Teatro Politeama Boglione Piazza Carlo Alberto, est mis en scène "ne pas mourir de la mafia", renaissance, dans la version de la scène, le livre du même nom par Pietro Grasso, le procureur national anti-mafia. Un homme contre, qui pendant des années mettait son professionnalisme et sa vie au premier plan, pour sauver l'espoir d'un futur possible. Par les mots de Grasso, l'acteur Sebastiano Lo Monaco met en scène l'histoire de la mafia des dernières années 40, dans un monologue vibrant dans lequel le théâtre trouve sa fonction civile et éducative. Réalisé par Alessio Pizzech, Lo Monaco descend avec brio dans le rôle du Procureur, plongeant dans un deux complexes âmes - l'homme et le magistrat - qui scrute et question ces craintes, les choix de la famille et de petits actes de courage, puis fusionnez en une personnalité fascinante. « Tant que il y a la mafia, nous devons en parler, discuter, réagir » Grasso dit dans son livre: à la suite de cet impératif, le public devient protagoniste progressivement d'un choix, alors que l'acteur enregistré à la craie sur un grand nom tableau noir et dates, processus, faits, témoins et massacres perpétrés de la fin des années soixante-dix à aujourd'hui. Un choix de légalité, qui fait partie de chacun de nous lorsque Sebastiano Lo Monaco renverse le tableau noir, qui reflète dans un grand miroir tout le public. Parce que chacun de nous peut faire sa part pour faire face à un phénomène sur lequel le silence ne doit pas tomber. "Ne pas mourir de la mafia" est prévue pour lundi 18 Mars à 21 au Teatro Politeama Boglione di Bra. Les billets pour assister au spectacle peuvent être achetés pour € 20 (18 et plus pour moins 25 65) au box-office une place Carlo Alberto, le vendredi de la 17 19 et le samedi de 10 à 12.

Le lendemain, mardi 19 Mars, Lo Monaco répondra "Ne pas mourir de la mafia" pour les étudiants des instituts supérieurs de Bra, alors qu'au centre culturel "G. Arpino "les collèges de la ville assisteront à la projection du film / documentaire" Solo Men ". Palerme: les destins croisés de La Torre et Dalla Chiesa, Falcone et Borsellino ", par Attilio Bolzoni et Paolo Santolini. Valentina Sandroni, directrice provinciale de l'Association libre, est également présente à la réunion avec les étudiants.

Jeudi 21 Mars, le jour de la légalité et la lutte contre la mafia, la ville de Zizzola favorise enfin un événement public, la 17.30 Piazza Falcone et Borsellino, pour sensibiliser les citoyens et souligner à quel point la contribution de chacun est essentielle à la construction d'une société plus juste et participé. L'invité d'honneur sera le magistrat Paolo Borgna, du 1981 engagé au Parquet de Turin. Borgna, aujourd'hui à la Direction Anti-Mafia du District et coordinatrice du groupe de travail Procura dédié à la sécurité urbaine, a également travaillé à Bruxelles en tant qu'expert en matière de criminalité transfrontalière. En plus du Procureur parlera le maire de Bra Bruna Sibille, qui suivra une série de lectures et de réflexions sur la légalité et sur le sujet de la lutte contre la mafia.

Les événements de la Journée de la mémoire et de l'engagement de se souvenir des victimes innocentes de la mafia sont organisées par la ville de Bra en collaboration avec l'École de la Paix, l'Association libre, le comité 50x150 et les écoles de la ville. Pour plus d'informations, veuillez contacter le bureau de la paix de la ville de Bra à 0172.412283 (e-mail à pace@comune.bra.cn.it) ou le bureau des événements à 0172.430185. (Em)