IoAiutoBra 1 débarrasser
Il s'est tenu hier à Bra, dimanche 8 mai, l'édition 2005 de "Bimbinbici", l'espace pour deux roues pour petits et grands qui ont vu l'après-midi pédaler, côte à côte, enfants et parents. L'initiative a débuté à partir du centre de réunion "Davide Galvagno" de Madonna Fiori, où plus de cent vingt personnes ont des vélos pour suivre la courte piste du spectacle. Le long des routes qui ont conduit le parti à Bandito dans la rue et de la route Gallotto Crosassa escorté par des officiers de la police municipale et les médias de la Croix-Rouge Bra, ont été vus parader deux roues les plus diverses, dont certains sont encore alourdis par les roues. À la fin, après une heure de selle, une grande collation de pain et de chocolat, tranchés tout au long de l'après-midi par Mesdames Letizia, Irma et Marisa. Enfin, le spectacle musical "Katalicammello", qui a impliqué de nombreux enfants dans des danses et des pièces de théâtre, a fini par se sentir bien au-delà du concert.
Luciana Garombo, coordinatrice du laboratoire d'éducation environnementale de Bra-Alba (situé au musée Craveri), a également annoncé la tenue de l'événement, l'initiative ayant mené à la conclusion idéale du projet éducatif sur la sécurité routière. Au cours de l'année, anticipant la poursuite des initiatives en faveur de la piétonisation des enfants en juin, en tant qu'épreuve du projet «Pedibus», l'autobus pédestre qui sera utilisé par les étudiants du centre-ville pour atteindre les écoles. Cesare Palladino Uisp lire plutôt le communiqué publié par la direction nationale de l'association, notant que l'objectif de Bimbinbici consiste à « attirer l'attention de l'opinion publique et les institutions sur les thèmes de la sécurité routière de la maison et l'école, l'habitabilité de quartiers, la promotion de systèmes de transport alternatifs plus sains et plus respectueux de l'environnement dans les villes, de plus en plus chaotique, encombré et peu sûr pour les cyclistes. Les enfants sont susceptibles d'être dépendants des adultes pour tout déplacement minimum, avec des implications négatives pour leur santé. " (Rg)