Accueil Nouvelles

La première phase de la campagne d'information « Pour séparer est jamais trop tard » sur le nouveau service de collecte des déchets mis en place dans la ville de Bra en collaboration avec SEA, Bra Services et ERICA soc.coop. Il a pris fin ces derniers jours, avec la campagne d'information aussi dans le hameau de Pollenzo et dans les régions de Saint-Michel, Coquille d'Or.
Pour tous les chefs de famille et les commerçants de divers districts de soutien-gorge, il a été envoyé une enveloppe contenant une lettre d'explication des raisons de changement, un pliage explicatif des différents types de déchets et un calendrier avec le mode de transfert, jours, heures et domaines.

Mario Collino, dans l'art "Parsley", est devenu l'un des personnages les plus célèbres parmi ceux qui travaillent à Cuneo pour récupérer des jeux et des expériences passées. C'est pourquoi Bra, dans le cadre des initiatives du Laboratoire Territorial d'Education à l'Environnement, a envisagé un cycle de rencontres entre l'imaginatif créateur d'origami et les enfants de certaines écoles maternelles et élémentaires.

La mémoire mobile de la figure de Nicola Calipari, l'agent du SISMI tué en Irak lors de la libération du journaliste Giuliana Sgrena, a ouvert les travaux du conseil municipal Bra, réuni hier, Mars 8 2005, le centre multifonctionnel " Arpino ». « La joie de la libération d'un journaliste, qui à plusieurs reprises ont tourné nos prières, a été éclipsée par la mort d'un homme, un père, un mari, qui était en train de faire son devoir » - a déclaré le maire Camillo Scimone avant d'observer une minute de silence.
Les tempéraments sont alors couchées quand le maire a fait un don aux trois conseillers présents (Paola Bruno, Anna Messa et Bruna Sibille) d'un bouquet de mimosas à l'occasion de la Journée des femmes, selon les termes du président Ciampi dans lequel "Il y aurait plus de femmes en politique dans notre pays."

Peu de gens le savaient, encore moins pensaient-ils pouvoir se rétablir. Au centre de Bra, dans un bâtiment de la Via Monte di Pietà, une poutre en bois très spéciale soutenait le toit d'une maison en laine. C'est l'arbre de la liberté napoléonienne, érigé dans la ville pendant les années de domination française et acquis ce matin, mercredi 9 mars 2005, par la ville de Bra après un événement très spécial.

"Bra Igp Salciccia" et le "Bra Dop", à déguster sur un fond de jazz jazzy proposé par certains des plus célèbres musiciens italiens. Et « ce qui se passera samedi, 19 Mars à Orvieto, dans le cadre de la « musique du dîner Slow City », la série d'événements qui combinent les sept notes à certains des produits gastronomiques les plus typiques de la péninsule. Le spectacle est organisé par le Mouvement international des villes lentes dans l'un des lieux de musique internationaux, scène chaque année de "Umbria Jazz".