IoAiutoBra 1 débarrasser

Accueil Nouvelles

L'enregistrement vidéo du conseil municipal Soutien-gorge en Novembre 7 2011, pour la deuxième fois depuis l'initiative en Avril 2010, a franchi la part des milliers d'utilisateurs sur le site officiel de l'administration municipale (www.comune.bra.cn.it) ou sur celle de Maria TV, la web tv qui s'occupe du tournage et de la diffusion du service.

Cinquante ans d'histoire de la tresse ont été tracés grâce à une vision totalement unique, celle de l'expérience de hockey. Vendredi Novembre 25 2011, à partir de 20: 30 dans l'auditorium de la Via Principi di Piemonte, le président du Club de hockey Giuseppe Bra Palmieri et Bruna Sibille maire de Bra Caisse d'épargne, ainsi que des invités et des vétérans du sport, se rendra les cinquante ans d'histoire du hockey sur la prairie dans la ville, avec des anecdotes, des souvenirs, des souvenirs et des récompenses.

Derniers jours à Bra et partout en Italie pour retourner les questionnaires du quinzième recensement général de la population et des maisons. Dans la mairie de questionnaires de soutien-gorge, ils seront acceptés par le centre de collecte municipale jusqu'au lundi Novembre 21 2011, compte tenu du délai fixé pour l'achèvement de la journée dimanche 20 fête. Dans les prochains jours, le centre aura également un temps différent, avec des ouvertures extraordinaires qui augmentent les temps de collecte des modules.

Reçu par le conseil municipal de Bra les deux entreprises Braidis récemment inclus dans la liste régionale de l'excellence artisanale. Au cours de la séance d'hier, mardi Novembre 16 2011, des représentants de la Giunta Sibille ont donc pu rencontrer à l'hôtel de ville et féliciter le plâtrier Pasquale et émoustillé avec porte-pâtisserie « Le sucre et la fantaisie ». (Rg)

 

Participer à la réunion de Bra du Comité pour la Valorisation et la Sauvegarde de l'Hôpital Santo Spirito. A l'intérieur du soutien-gorge à l'hôpital, le corps présidé par Cesare Ferro conseiller qui réunit des représentants des villes économiques, politiques et sociales, se sont réunis en séance publique, les employés de l'hôpital de quelques nouvelles qui avaient particulièrement alarmés l'avenir de la fréquentation hospitalière.