Accueil Nouvelles

Viabilité, environnement, viabilité des centres urbains, intérêts économiques à protéger. Telles sont les questions que l'administration municipale de Bra compte aborder dans une série de rencontres visant à mieux cerner les domaines d'intervention, les priorités et la pertinence des solutions visant à améliorer la durabilité environnementale des choix qui seront faits dans les mois à venir.

Activité intense, du point de vue opérationnel, celle des agents perfides du Commandement de la police municipale ces derniers jours. Voici quelques-uns des faits les plus importants.

Grave accident de la route

Il était juste après le 18 21 lundi Février quand via don Orione, près de la jonction avec Strada Bria, le piéton DG, qui traversait la route, a été frappé par la Toyota Yaris conduite par PI, lui jetant quelques mètres avant. Arrivée immédiate de l'Ambulance de 118 et de la Patrouille de la Police Municipale de Bra. Le malheureux a été immédiatement transporté à l'hôpital Santo Spirito où il est toujours hospitalisé dans son pronostic.
Sur les circonstances exactes de l'incident, il y a des enquêtes en cours par la police municipale de Bra. Le fait, tel qu'envisagé par la législation en vigueur, a été signalé au Bureau du Procureur du Tribunal d'Alba, qui a ordonné la saisie de la Yaris.

réunion ce matin Décisive, lundi Février 21 2005, dans la chambre est venu la municipalité de soutien-gorge, qui a jeté les bases de la signature d'un protocole d'entente nécessaire pour couvrir un tronçon de la ligne ferroviaire Bra-Alba. Le projet prévoit que cela peut arriver de Cuneo par un pont au rond-point via Adua, pour une longueur d'environ 450 mètres, qui permettra la réalisation de plus de trois cents places de parking, ainsi que l'opportunité d'élargir la chaussée via Vittorio Veneto.
Au cours de la réunion, le vice-président de la région du Piémont, William Casoni, a annoncé que l'administration Turin supportera la charge du financement pour environ la moitié de l'exécution du projet, le coût total sera d'environ trois millions euro. La partie restante sera à la charge de la municipalité de Bra, qui demandera une intervention auprès de la province de Cuneo pour couvrir une partie des dépenses.

Après une période d'essai initiale, au cours de laquelle a prévalu l'intention éducative en ce qui concerne la peine de la sanction, les agents du commandement de la police municipale de la ville de Bra commencent à bien un comportement irrégulier en ce qui concerne la nouvelle réglementation des actes service de ramassage des ordures dans la ville, avec le système «porte à porte». La décision a émergé au cours d'une réunion qui a eu lieu à l'hôtel de ville hier soir, lundi Février 21 2005, et qui comprenait les conseillers municipaux de l'Environnement, Giovanni Marco Gallo, et la police urbaine, Gian Carlo Balestra. Le maire de la police municipale de Braids, le Dr Mauro Taba, et les dirigeants des secteurs concernés ont également assisté à la réunion.

Le 28 2005 de février sera discuté sur le budget pour l'année en cours de la municipalité de Bra. Il a informé ces jours-ci aux plus hauts membres de la réunion du conseil municipal, le président du conseil municipal, Gian Massimo Vuerich, qui a convoqué pour le dernier jour du mois, à 16, la réunion dans la salle de conférence du centre culturel multifonctionnel « Giovanni Arpino ».
Parmi les autres points en discussion, certaines résolutions d'urbanisme, outre le plan triennal de travaux publics, font partie de la manœuvre économique préparée par le Jury Scimon.