Un peu plus de quatre heures ont duré à Bra la séance du conseil municipal, convoquée par son président Gian Massimo Vuerich pour la fin de l'après-midi hier, mardi 17 février 2009. Ouverture a été le maire Camillo Scimone parler, témoignant de la proximité de l'administration municipale à la famille impliquée dans un vol villa dramatique eu lieu au cours des derniers jours de la fraction Bandito, en plus de se rappeler qu'il ya la nécessité d'une coopération continue entre citoyens et institutions pour garantir la sécurité. Le conseil a ensuite approuvé certaines résolutions pertinentes concernant l'urbanisme. Parmi ceux-ci, l'approbation du document technique préliminaire au nouveau plan réglementaire, qui introduit l'évaluation des impacts environnementaux des décisions qui seront prises avec le nouvel outil de programmation. De plus, il a été finalement approuvé le plan préliminaire de projet pour les établissements productifs au cours de Viso, en plus des règlements régissant la délivrance des permis le règlement des structures commerciales moyennes et l'approbation du plan régional pour la sauvegarde de la zone les bois et les forteresses de Roero. La municipalité a ensuite rejoint l'accord signé entre l'INPS et la ville de Turin pour anticiper une partie du traitement dû aux travailleurs piémontais dans les licenciements, en plus de rejoindre, en tant que membre fondateur, l'association à but non lucratif "Brain - Bra internet ", pour la diffusion et la connaissance des technologies des TIC à travers les réseaux sans fil gratuits. La motion, présentée par des groupes minoritaires, à l'appui de la récente loi régionale sur la réglementation des heures d'ouverture des magasins n'est pas approuvée. (Rg)