Les contrôles pour l'application des nouvelles règles régissant la circulation des véhicules immatriculés à l'étranger instaurés par le "décret sur la sécurité" continuent également à s'appliquer, avec sanctions et interdictions pour les personnes voyageant avec un véhicule immatriculé à l'étranger et résidant en Italie au cours des jours 60.

L'autre soir, une patrouille de police du poste de police de Braidese dans un poste de contrôle local a placé les scellés sur une voiture de tourisme conduite par une femme qui vivait dans notre pays depuis plusieurs années. Le véhicule a également fait l'objet d'une arrestation administrative et a été confié au tuteur à l'acheteur de la province de Cuneo, étant donné que le conducteur a choisi de ne pas utiliser le paiement immédiat de l'amende. Les agents prévoyaient également le retrait du permis de conduire de la femme, ce qui permettait de contrôler le taux d'alcoolémie avec une valeur égale à deux fois celle autorisée. Cette violation impliquait le renvoi de celui-ci à l'avocat de la République d'Asti pour l'infraction de conduite en état d'ébriété.

Toujours dans le cadre des contrôles effectués sur le trafic routier, des agents du Brésil ont pris la licence d’un homme résidant en Italie pendant plus d’un an qui n’avait pas converti le document de guide étranger en document italien; enfin, quatre voitures, grâce au système Targa, ont été placées sous saisie administrative comme surprises en circulation sans la couverture d'assurance requise.

Les contrôles continueront dans les prochains jours. (Police municipale)

Info: Ville de Bra - Police municipale
tél. 0172.413744 - poliziamunicipale@comune.bra.cn.it