Financement participatif civique

Et « une comédie agile, drôle et mordant la prochaine manche de la saison théâtrale Politeama Boglione Bra vendredi 9 Février, quelques jours après la première nationale, sous la Zizzola mettra en scène « Dieu Pluton », par et avec Jurij Ferrini, remaniement dans une clé allégorique qui offre des aperçus hilarants sur la situation économique de notre pays, du continent et de la planète entière.

Le titre de cette ré-écriture de l'œuvre célèbre par Aristophane du nom du dieu grec de la richesse, Pluton, et se concentre sur la répartition inégale de l'argent aujourd'hui, comme, apparemment, il y a quelques années 2.400, quand il était composé.

Les protagonistes sont deux hommes d'Athènes: Chremylos et son « homme à tout faire » Carione aller à Delphes pour demander le fameux oracle si ce sera bon d'éduquer leur honnêteté des enfants, avec un risque d'appauvrissement, ou le diriger vers la malhonnêteté pour le faire riche. L'oracle force Cremilo à suivre la première personne qu'il rencontre lorsqu'il quitte le temple. Quand Crémilo et Carione sortent, ils rencontrent un mendiant aveugle ... et ils découvrent bientôt que c'est Pluton, le dieu de la richesse. Convaincu que la répartition inégale des richesses résultant de la cécité du dieu, Chremylos il offre alors de lui rendre la vue, de sorte que Pluton peut établir une distinction entre honnête et malhonnête et récompense que le premier. La pauvreté en personne tente de les dissuader de leurs intentions, avertissant que la richesse doit être répartie uniformément parce qu'il est la nécessité, en effet, que pousse les hommes à travailler et à se livrer, bien que riche, ils deviennent mous et paresseux. Mais Chremylos Carione et ne pas l'intention d'écouter et de gérer pour récupérer en vue de Pluton grâce à l'intervention miraculeuse d'un gourou médical improbable. Les conséquences vont bouleverser le monde sans résoudre le problème le moins du monde.

"Dio Pluto" commence à 21, avec l'ouverture du box-office à 20. Les billets sont en prévente au théâtre le vendredi de la 15 19 Piazza Carlo Alberto (20 euros d'ensemble, réduit à 18 26 ans pour les moins et ceux au cours des années 65), www.ticket.it sur place et dans les points ventes affiliées. La prochaine réunion sera sur la scène du Politeama vendredi, Février 16 avec « Ces fantômes! », chef-d'oeuvre Edwardian mis en scène par Carolina Rosi et réalisé par Marco Tullio Giordana. Plus d'informations sur www.turismoinbra.it ou en appelant le 0172.430185. (Em)

Info: Ville de Bra - Théâtre Politeama Boglione

Tel 0172.430185 - turismo@comune.bra.cn.it